Sortir du burnout à l’aide de la psychothérapie

Le burnout ou syndrome de l’épuisement professionnel est en grande partie le produit de la société dans laquelle nous vivons et de nos interactions avec elle. Les personnes victimes du burnout semblent piégées dans une situation désespérée. Cependant, il s’agit d’une illusion. Pour guérir de ce triste état, l’intervention d’un psychothérapeute est une option intéressante.

Les facteurs du burnout

Bien que l’épuisement professionnel puisse se produire avec le temps dans diverses situations, il est principalement déclenché par des événements sur le lieu de travail ou dans une relation. La cause externe, telle qu’une situation de harcèlement ou un mécontentement au travail ou vis-à-vis de la relation en cours, est généralement un facteur de stress prolongé. Les causes internes sont souvent reliées aux aspects de la personnalité, tels que l’impossibilité de dire «non» ou de se tenir à distance des problèmes des autres.

Chercher de l’aide pour sortir du Burnout

Le burnout nécessite souvent une aide professionnelle, car il entraîne un sentiment de désespoir et d’impuissance, ce qui rend difficile l’auto-guérison. Il y a quelques étapes à franchir, qu’il s’agisse de traiter soi-même le problème ou de trouver une solution avec une psychotherapeute :

Reconnaître le problème

Il est important de se rendre compte que l’on connaît une situation d’épuisement réelle ou potentielle. Sans cette reconnaissance, il est difficile de modifier ses routines, ses pensées et ses comportements pour aller mieux. Cela contribue également à l’aversion pour le changement. On peut craindre de devoir prendre des mesures indésirables, qui permettraient pourtant de contrer le sentiment de désespoir et d’impuissance qui est au cœur de l’épuisement professionnel.

Savoir ce que l’on veut

Evaluer les valeurs, les besoins, et les envies de chacun, et avoir une vision de ce à quoi la vie pourrait ressembler à l’avenir, ouvre la voie à un changement réussi. Les pensées déprimées et les émotions négatives sont relativement courantes lors de l’épuisement professionnel et penser à l’avenir peut sembler dénué de sens, voire douloureux. Analyser sa situation dans l’environnement sécuritaire d’une séance de thérapie ne signifie pas nécessairement un changement immédiat, mais cela aide à lutter contre l’abattement.

Apprendre à communiquer

Comme le burnout se manifeste dans les interactions et les relations que nous entretenons avec les autres, il faut examiner ses propres modes de communication et savoir comment réagir au style de communication malsain de quelqu’un d’autre. La façon dont nous interagissons avec les autres est façonnée par nos expériences de vie passées et, si elles n’ont pas été aussi bonnes, elles peuvent nous rendre craintifs, même dans le présent. La création de nouveaux schémas de communication nécessite une connaissance approfondie de ceux-ci, qui peut être développée par la réflexion lors des séances de thérapie.

Prendre de bonnes initiatives

Il est important de déterminer les relations et les choses utiles ou non. La confiance en soi se construit mieux en ne pensant pas à comment l’obtenir, mais en faisant ce que vous feriez si vous l’aviez. Cela nécessite de réfléchir aux choses que vous aimez faire, ainsi qu’à vos principes et à vos aspirations. Puis, agir en conséquence. Adopter de nouvelles perspectives sur le monde et développer une plus grande ouverture aux bonnes choses de la vie se développe automatiquement si vous obtenez l’aide thérapeutique dont vous avez besoin.

Laisser un commentaire