Interview de Michelle Guérineau, créatrice du Petit Jeu Sérieux

Des lignes de code au DESS Intelligence économique, Michelle Guérineau a adapté son parcours professionnel à sa curiosité d’esprit et aux opportunités créées par l’arrivée d’internet. Elle est désormais dirigeante de Tribu et propose son expertise en intelligence économique aux entreprises intéressées.

Son expérience l’a amenée à envisager une façon originale de sensibiliser à la veille au traverss d’un serious game. Aujourd’hui, son Petit Jeu Sérieux est essentiellement basé sur une approche pratique de la pédagogie pour mieux faire comprendre les enjeux de l’intelligence économique et balayer les préjugés sur le sujet.

Merci à Michelle Guérineau d’avoir répondu à nos questions !

Petit jeu sérieux sur l'intelligence économique

Comment votre parcours vous-a-t-il amené à la création du Petit Jeu Sérieux ?

Toujours apprendre !

Pour définir mon parcours, je prendrais à la loi de mai 2004, l’expression « la formation tout au long de la vie ». Après une formation initiale d’analyste-programmeur et des milliers de lignes de code, j’ai repris plusieurs fois le chemin de l’école jusqu’à l’arrivée d’Internet et ses nouveaux business models qui m’ont donné envie d’aller voir ce qui s’y passait !
C’est cette curiosité d’esprit qui m’a amené sur les bancs du DESS Intelligence Economique et Développement des Entreprises à l’Icomtec de Poitiers.
Faire simple !

Mon métier est depuis toujours le service aux entreprises et de manière concrète la conception et la mise en place d’outils facilitant la bonne «gestion» du système d’information de l’entreprise.
Après ma formation à l’Icomtec, l’intelligence économique a pris tout naturellement sa place aux côtés de la technique. Sauf que l’intelligence économique ne se décrète pas ! En effet, l’intelligence économique est une discipline difficile à « vendre » qui souffre d’une part d’une perception erronée (connotation intellectuelle, assimilation à l’espionnage,…) et d’autre part d’un manque d’outils simples pour faciliter son apprentissage (beaucoup d’ouvrages de très grande qualité mais écrits par et pour des experts…). En d’autres termes, il existe peu ou pas d’outils pour rendre l’intelligence économique attrayante et accessible au plus grand nombre.
C’est de ces constats qu’est née l’idée de créer un outil pour vulgariser une intelligence économique « simple ».

Jouer !

L’approche constructiviste de la pédagogie (dont je suis adepte) dit qu’apprendre c’est construire et organiser ses connaissances par son action propre. On dit aussi qu’un apprentissage efficace est associé à différentes formes de mémoire. Ainsi, on retiendrait 10 % de ce qui est lu, 20% de ce qui est écouté, et 90% de ce qui est fait. De quoi orienter mes réflexions sur la construction de l’outil !
La première question que je me suis posée portait sur le fond du message. Pour y répondre j’ai choisi de montrer l’intelligence économique au travers de reconstitutions de situations concrètes du quotidien de l’entreprise.
La seconde question que je me suis posée portait sur la forme du message. Pour y répondre j’ai choisi d’illustrer les mises en scènes de manière décalée afin de rendre attrayante la dimension « sérieuse » de l’intelligence économique.
12 mois plus tard… Le Petit Jeu Sérieux arrivait avec son pitch « Le petit jeu sérieux, c’est simple et amusant… et pourtant, le petit jeu sérieux, c’est du sérieux ! De la boite du coin au club de gym, en passant par le parc des expositions… le petit jeu sérieux vous attend pour faire de l’intelligence économique ».

Plateau du jeu sérieux sur l'intelligence économique

A qui s’adresse le Petit Jeu Sérieux ?

Plusieurs façons de jouer…

Le petit Jeu Sérieux est disponible sous la forme d’un logiciel (Serious Game) et depuis peu sous la forme d’une boite de jeu.
La vocation du Petit Jeu Sérieux n’est pas de remplacer les modes traditionnels de formation mais de les compléter et de leur faire bénéficier de l’interactivité et des capacités du jeu à immerger l’apprenant dans un contexte où il sera plus réceptif aux messages transmis. Dans ce cadre, Le Petit Jeu Sérieux sera (idéalement) conduit par un animateur averti qui sera à même d’apporter des compléments d’informations et de répondre aux questions des participants.
Les règles du jeu établis pour Le Petit jeu Sérieux sont simples : pas de niveaux, pas de notes, entrée/sortie libre.
Le Petit jeu Sérieux se joue en ligne (par accès Web sécurisé sur PC ou tablette) et/ou en salle (avec 10 plateaux de jeux, des pions, des cartes et un crayon). Les deux supports de jeu peuvent être utilisés séparément ou mixés en fonction de l’équipement de la salle et des objectifs visés par l’animateur. Ma suggestion pour un mode mixte :
1- Organisation de petits groupes « concurrents » autour de la boite de jeu
2- Débriefing général autour du Serious Game affiché sur un tableau numérique

Tous concernés…

« L’intelligence économique concerne tout le monde» est un classique entendu. Le Petit Jeu Sérieux tente d’y répondre et propose de faire jouer tout le monde : les entreprises, les étudiants, les consultants, les organisations consulaires, les clubs d’entreprise,… tous les curieux !
En effet, de par sa construction, Le petit Jeu Sérieux peut-être utilisé à plusieurs niveaux : de la sensibilisation en quelques heures à un diagnostique d’entreprise de plusieurs jours…

A l’issue du jeu, que doivent avoir retenu les joueurs ?

L’objectif du Petit Jeu Sérieux est que chaque joueur ait compris en quoi l’intelligence économique peut (lui) être utile. L’objectif est d’être pratique avant tout !
Plusieurs approches dans la compréhension sont possibles. Ce qui permet à chacun de retenir « à sa manière ».
Il est important de rappeler que la valeur ajoutée de l’animateur participe à la qualité de l’apprentissage. Son rôle va être de faciliter le questionnement, accompagner le parcours de jeu, animer le débriefing, apporter des compléments d’informations,… le joueur retiendra d’autant plus que le jeu aura été bien piloté.

Ce que Le Petit Jeu Sérieux dit au joueur :

  • La place de l’intelligence économique dans un contexte général (QUOI ?)

– comprendre son environnement et anticiper les changements constitue des facteurs clés
pour l’entreprise
– placer l’information et le savoir comme des biens stratégiques de première importance

  • L’utilité de l’intelligence économique (POUR QUOI ?)

– éclairer le contexte et l’environnement de l’entreprise
– sécuriser les informations sensibles, le savoir-faire et les technologies de l’entreprise
– faire-valoir les intérêts de l’entreprise

  • Les orientations de l’intelligence économique (POURQUOI ?)

– prendre des décisions : volet OFFENSIF
– protéger le patrimoine matériel et immatériel de l’entreprise : volet DEFENSIF

  • Les fonctions de l’intelligence économique (COMMENT ?)

– définir les objectifs d’informations
– rechercher l’information à travers différents moyens
– évaluer, recouper l’information
– diffuser l’information

Comment est accueilli Le Petit Jeu Sérieux ?

Démonstrations : Les actions de promotion du Petit Jeu Sérieux débutent et sont actuellement consacrées aux démonstrations. Les premiers retours sont encourageants et confirment l’objectif visé « l’intelligence économique pour tous ». Certains auditeurs ont relayés l’initiative en haut lieu, affaire en cours…

Presse/Web : Le Petit Jeu Sérieux a été à l’affiche de la presse locale ainsi que sur un media online. Suite à quoi (magie du Web…) Le Petit Petit Jeu Sérieux a été relayé jusqu’au Maghreb !
Pour autant, il reste beaucoup à faire en terme de communication, tant vers les entreprises que vers les écoles. Le petit Jeu Sérieux y travaille et remercie d’ores et déjà Veille Ouest pour cet article qui participe à cette communication.

Salon : Le Petit Jeu Sérieux sera présent à la journée de l’intelligence économique organisée par l’IAE de Poitiers le 11 mars 2014 et peut-être à i-expo le 11 et 12 juin 2014.

Partager

Catégories : Questions d'actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>