Point de vue – Les outils ne font pas la veille

On peut parfois croire ou penser que les outils de veille sont la solution à tous les problèmes que peut rencontrer le veilleur : ils permettent de balayer un très large panel de sources et de gagner un temps considérable dans la collecte d’informations. Néanmoins, comme le souligne Camille Alloing, spécialiste de l’e-réputation, ces outils ne sont pas la panacée.

Un outil de veille, même adapté, serait bien peu de choses sans un veilleur qui a pour missions de contrôler, extraire, organiser et rediffuser les informations récoltées. En effet, l’outil à lui seul ne sera pas capable de juger de la pertinence d’une information par rapport à une problématique définie.

D’autre part, même très complet, les outils de veille ne sont pas exhaustifs. Ils ne permettent pas d’obtenir une vision complète d’un sujet compte tenu de l’abondance d’informations.

Le veilleur doit pouvoir s’appuyer sur des outils complets pour réaliser sa tâche. Cependant ce n’est pas l’outil qui fait l’intérêt du veilleur mais bien le veilleur qui fait l’intérêt de l’outil.

Partager

Catégories : Questions d'actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>