Sommes-nous prêts à payer pour protéger nos données ?

Avec l’avènement des réseaux sociaux et leur capacité à récolter les informations des utilisateurs, se pose la question de la gestion des données. Aujourd’hui l’internaute n’est plus considéré comme un client, mais comme un produit final : leurs informations personnelles étant revendues aux annonceurs, dans le but de proposer notamment de la publicité ciblée.

C’est en tout cas ce qu’explique InternetActu sur son blog, qui pointe du doigt les limites de cette publicité ciblée en s’appuyant sur la notion de «rationalité limitée» des internautes. En d’autres termes, quel que soit le comportement de l’utilisateur d’Internet, il est impossible de le cerner parfaitement car ses attentes et ses goûts évoluent, parfois même en réaction à des évènements qui ne sont pas toujours logiques.

D’autre part, avec la vente des données des utilisateurs à des tiers, se pose la question de la valeur de nos informations privées et de notre capacité à les protéger. La solution : acheter des services aujourd’hui gratuits. En effet, comme les business models de ces entreprises se basent avant tout sur la vente de données, l’achat de ces services permettrait aux internautes de mieux les contrôler.

On peut s’interroger sur la volonté des internautes à vouloir payer pour un service sur Internet, lieu du « tout gratuit ». Notons qu’une étude menée en Allemagne montre que seuls 29 % des sondés auraient accepté de payer un billet de cinéma plus cher afin de garder son numéro de portable secret…

Partager

Catégories : Questions d'actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>